La méthode psycho thérapeutique Vittoz

Le Dr Vittoz (1863-1925) était contemporain de Freud. Il vécut et exerça en Suisse. Au cours de sa pratique de médecin généraliste, il s’aperçut que soigner ses patients sur le plan biologique uniquement ne suffisait pas. Il essaya l’hypnose, suivant en cela la pratique de Freud, pour soulager les patients de leur souffrance intérieure. Mais cela obligeait le patient à revenir dès que cela n’allait plus. Or il souhaitait autonomiser le patient. Il mit alors au point une méthode composée d’exercices pratiques pour permettre à ses patients de reprendre le contrôle de leur vie en rééquilibrant ce qu’il avait identifié comme les 2 modes de fonctionnement du cerveau : la Réceptivité et l’Emissivité.

La Réceptivité est la capacité de recevoir les informations par nos 5 sens, l’ouïe – le goût – le touché – la vue – l’odorat, de les accueillir, SANS penser. 

L’Emissivité est la capacité du cerveau à se concentrer pour penser, analyser, anticiper, discerner, choisir, décider.

Lorsque ces 2 modes dysfonctionnent et que l’émissivité prend le dessus, cela crée de la souffrance, de la fatigue, voire des symptômes psychosomatiques par une déconnexion au réel et une prépondérance des pensées intérieures envahissantes, des émotions négatives, du vagabondage cérébral, du brouillard mental.

Les exercices que le Dr Vittoz développa et qu’il testa sur lui-même alors qu’il était probablement en proie à une dépression permettent de rééduquer les 2 fonctions du cerveau et ainsi de retrouver un bien-être psychique dénommé contrôle cérébral. Il s’assurait que la personne réalisait correctement les exercices en posant une main sur l’épaule (ou le front) pour sentir les ondes émises par le cerveau durant l’exercice. En effet, selon que la personne est en réceptivité ou en émissivité, le cerveau travaille différemment et n’émet pas les mêmes ondes.

La méthode du Docteur Vittoz est à la fois une méthode de développement de l’attention au moment présent et une thérapie à médiation corporelle. Il s’agit de :

. Mettre de la conscience dans des processus corporels habituellement automatiques (Le Dr Vittoz parle d’améliorer « la connexion entre le cerveau conscient et inconscient » );

. Favoriser des réponses plus souples et plus adaptées, une meilleure flexibilité cognitive ;

. Utiliser la conscience du corps pour enraciner le sentiment d’identité, parce que la personne a été structurée – d’abord – par du sensoriel et du perceptif.

Comment ça marche ? A qui s’adresse la méthode Vittoz ? Vittoz et Yoga Béné